l'avis des amis

c'est un forum pour tous ceux qui ont un avis à donner sur quelque chose
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sans Nom ni forme

Aller en bas 
AuteurMessage
Jade
Invité



MessageSujet: Sans Nom ni forme   Mer 9 Aoû - 11:12

Tel un gouffre sans fond sont mes questionnements
Que pourrais-je faire d'autre ?
Quelles autres quêtes frénétiques pourraient donner un sens à ma vie ?
Moitié humaine, moitié coeur mort

Tels les méandres disloqués d'un fleuve est ma perdition
Que vais-je devenir ?
Quels détours sinueux m'attendent dans cette vertigineuse décadence ?
Moitié humaine, moitié âme perdue

Tels ces sommets délicatement poudrés de nuages est mon masque
Qu'aurais-je à montrer ?
Quels sont les doux bonheurs et distractions que je pourrais offrir à tous ces curieux ?
Moitié humaine, moitié visage damné
Revenir en haut Aller en bas
missa
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2186
Age : 35
Localisation : gosselies
Loisirs : lire, écrire et discuter
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Sans Nom ni forme   Mer 9 Aoû - 11:17

Il est spécial ton poème. On dirait que tu aspire à autre chose.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavisdesamis1.grafbb.com
Jade
Invité



MessageSujet: Re: Sans Nom ni forme   Mer 9 Aoû - 11:26

En fait quand j'avais 17 ans, j'ai fait une lourde dépression. J'ai eu beaucoup de mal à m'en sortir. Il faut dire que toute mon adolescence à été très dure. Entre 11 et 18 ans, j'ai perdu environs 12 proches. Je ne les comptes plus. Et à 15 ans, mes parents se sont séparé. Et s'en suivi une longue est douloureuse procédure de divorce qui a fait des ravages.

Ce poème, je l'ai écrit quand j'avais 22 ans comme pour exorciser tout ça. Je suis encore très fragile aujourd'hui et ça me rend un peu scinique. En fait je pense que le monde me dégoute un peu et je ne veux pas savoir comment tout ça finira. J'ai déjà assez de travail pour ne pas perdre pied à nouveau.

C'est pas très joyeu mais c'est comme ça. Et je n'ai pas le choix. Je dois me battre tous les jours ou ma vie est finie. je ne suis pas du tout suicidaire mais rester le reste de sa vie au radar et sans faire quoi que se soit de ses journée c'est comme être morte ou en sursis

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
missa
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2186
Age : 35
Localisation : gosselies
Loisirs : lire, écrire et discuter
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Sans Nom ni forme   Mer 9 Aoû - 11:42

Oui, je comprends, ca à du etre dur pour toi de vivre tout ca.
Mais tu as raison, il faut aller de l'avant, continuer à vivre. Il faut apprécier le moindre bonheur qui t'est donné, et en profiter un maximum. Mais sache que si tu as envie de parler, n'oublies pas que notre petit coin boudoir est ouvert, et qu'il t'acceuillera les bras ouverts

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavisdesamis1.grafbb.com
Boutae
super ami
super ami
avatar

Masculin Nombre de messages : 264
Age : 44
Localisation : Entre ciel et terre
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Sans Nom ni forme   Mer 9 Aoû - 16:56

Tu as beaucoup enduré jade, nombreux sont ceux qui ce plaigne de divers maux, mais non jamais rien vécue de tel, on dit que la vie est belle, mais lorsque on est confronté à ce genre d’événement tragique, on ce dis que ce n’est qu’utopie.
Retrouvé la voie du cœur sans trouve être plus fastidieux, car on ce referme sur soit tous en ne sachant quoi penser de soit.
La déprime dans ces cas là est la pire ennemie qui soit, elle nous éloigne de raison et nous mène tout droit à notre perdition.
Quand j’ai des gros coups de cafard, je m’évade en montagne pour repartir à la découverte de mon moi originel, certes, les problèmes ne s’envolent pas d’elle-même et je ne cherche nullement à les fuir. Mais une fois redescendu sur le plancher des vaches, je me sens bien. Au début de la marche, je me ressasse toujours les mêmes questions, et une fois de retour, toutes mes interrogations ce sont envolées.
Le rythme de vie que l’on adopte aux jours d’aujourd’hui, ne nous permet pas de souffler et de refaire la paix avec soi même et les dites question refont leur apparition.
Le seul moyen d’évacuer le stress temporairement est de faire un peut de sport avec un ou une amie. Cela permet d’évacuer le trop plein d’énergie et de défoulé les nerfs.
Bisous à toi et n’hésite pas à te défoulé sur le clavier, on sera toujours la pour en discuté.
Soit forte et que tes pas te mènent sur le chemins du bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Invité



MessageSujet: Re: Sans Nom ni forme   Mer 9 Aoû - 23:39

Merci à vous deux ;)

Oui c'est vrai que le grand air nettoie bien la tête ;) Mais je n'ai pas de montagne près de chez moi. J'ai un grand parc public, mais c'est pas encore ça. Ou sinon, il faut que je fasse une bonne demi heure de marche avant de voir un champ et une heure avant d'entrevoir une forêt. Ha la vie citadine, quelle plaie. Et comme je n'ai pas encore mon permis voiture, ça complique la tâche. Je suis en train de passer le code.

Enfin bref, en cas de crise d'angoisse, je viendrai faire un Spitch ici ;)

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sans Nom ni forme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans Nom ni forme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel maquillage pour mes yeux ?
» Cheveux longs et en pleine forme sans aucun soins ?
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'avis des amis :: les activités des amis :: un don que nous ignorons encore-
Sauter vers: