l'avis des amis

c'est un forum pour tous ceux qui ont un avis à donner sur quelque chose
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 End : Mon plus grand secret

Aller en bas 
AuteurMessage
Eurora
ami en bronze
ami en bronze
avatar

Féminin Nombre de messages : 1009
Age : 30
Localisation : Hennebont
Loisirs : lecture, écriture, harry potter, cinéma
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: End : Mon plus grand secret   Ven 12 Jan - 22:31

Voilà un autre extrait de End, toujours la même histoire, j'ai déjà mis deux extrait sur le forum. Celui-ci se situe un peu près vers le milieu de l'histoire. C'est un extrart du chapitre 6...



Le lendemain durant toute la journée, personne n’eut de nouvelle de Miranda. Mark Philias, Brian Foswell et Kate Rickson décidèrent de se rendre chez elle après leur travail. Ce fut en fait une idée de Mark car il demeurait toujours aussi inquiet et pouvait à peine réfléchir sur le dossier qu’on leur avait attribués, bien que Kate et Brian n’étaient pas loin d’être aussi inquiet que lui.

Mark frappa trois coups à la porte et ils attendirent. Comme personne ne venait il frappa une deuxième fois un peu plus fort et cette fois la porte s’ouvrit sur une Miranda fatiguée à tel point qu’elle avait des cernes sous les yeux.
Bien qu’elle fût lasse et pâle comme un linge blanc ayant récemment fait un séjour dans la machine à laver, elle fût heureuse de recevoir de la visite et un sourire éclaira son visage fatigué.
- Nous sommes venus voir si tu te sentais mieux qu’hier, dit Mark d’une voix douce, comme Kate restait la bouche ouverte à regarder sa meilleure amie.
Elle ne l’avait encore jamais vu dans cet état et elle avait reçu un rude choc de la découvrir ainsi.
- Entrez, dit Miranda d’une voix qu’elle voulait sûre d’elle.

Assis à la table de cuisine de Miranda, tous les quatre buvaient une tasse de café chaud. (Miranda avait rachetée une cafetière car l’autre s’était révélée irréparable). Aucun d’eux n’osait parler où commencer une conversation car ils savaient que toutes allaient porter sur Miranda. Finalement Mark lui demanda calmement :
- Tu fais toujours ces cauchemars ?
Elle tressaillit et répondit par un signe de tête affirmatif.
- Toujours les mêmes ? dit-il encore.
Elle acquiesça et ajouta faiblement.
- Oui mais ce n’est pas le pire. Je refais toujours le même cauchemar chaque nuit mais le matin, quand je me réveille je l’ai presque oublié. En fait ça dépend des jours. Certains jours je m’en souviens plus où moins, et d’autres au contraire pas du tout. Je crois que ça dépend de l’humeur où je me trouve avant de me coucher. Si je suis plus ou moins triste, je m’en rappelle totalement par contre…
- Tu dis que ce n’est pas le pire… commença Kate. Qu’est-ce que c’est le pire alors ?
- Les maux de têtes. Ces affreuses migraines. Ce sont comme des… Et ces flashes de lumière…
Mark la regarda fixement et fut frappé de découvrir qu’elle était sur le point de s’évanouir : Apparemment rappeler ces choses épouvantables lui coûtait un effort terrible.
Elle se leva d’un coup et marcha de long en large tout autour de la cuisine. Mark remarqua de nouveau cette lueur éteinte dans son regard. Comme la dernière fois. Vide et sans vie. Et pourtant elle continuait de psalmodier des bribes de phrase et semblait avoir oublié la présence de ses amis.
- C’est affreux… C’est… Mais vous ne pouvez pas comprendre… personne ne peut… D’ailleurs ça n’intéresse personne. Miranda peut rester ainsi, on s’en fiche pas mal d’elle…
Sa voix était devenue rauque à présent et elle retenait à grand-peine un sanglot. Une larme parvint à passer entres les mailles mais celle-ci fut énergiquement essuyée.
Ses trois amis ne savaient pas quoi dire et d’ailleurs ils n’osaient dire quoique ce soit de peur de la brusquer et de provoquer chez elle une réaction excessive. Ils ne la reconnaissaient pas. Et la Miranda qu’ils connaissaient ne ressemblait pas du tout à celle debout en face d’eux. Ils ignoraient ses réactions s’ils tentaient de dire quelque chose pour la consoler. Si craindre quelque chose qui viendrait de l’inconnu se rapproche de la peur alors oui, ils avaient un peu peur de leur amie.
Impuissant, Mark se leva et vint vers elle pour la ramener à sa chaise et la tranquilliser mais elle le repoussa brutalement.
- Lâche-moi ! LACHEZ-MOI !!! VOUS NE COMPRENEZ PAS !!! Lâchez-moi tous ! Ne prenez pas la peine d’aider la pauvre Miranda, elle n’en vaut pas la peine !
Mark protesta comme les deux autres restaient pétrifiés sur leur chaise, la bouche ouverte stupéfiés par tant de force et en même temps tant de fragilité qui émanait de leur amie.
- Miranda, tu te fais du mal pour rien, dit-il d’une voix qu’il essaya de faire paraître neutre bien qu’il ait reculé d’un pas. Ce n’est pas du tout ce que tu penses, tu te trompes. Nous voulons t’aider comme n’importe lequel d’entre nous mais si tu ne nous…
Mais Miranda n’écoutait déjà plus et dit d’une voix lointaine…
- C’est ça… Je sais ce qu’il me reste à faire… Au moins ils ne pourront plus…
Déjà Miranda courrait en direction du vestibule.
Mark se tourna alors vers Kate et Brian et leur dit sur un ton de reproche.
- Surtout ne m’aidez pas vous deux, laissez moi faire tout le boulot.
Kate sembla revenir à la réalité et se levant, elle courut après Miranda pour la retenir de faire quelque chose qu’elle regretterait toute sa vie.
- Laisse-moi partir ! s’écria celle-ci lorsqu’elle la rattrapa près de la porte d’entrée.
- Désolé mais je m’en voudrais toute ma vie, répondit Kate en essayant de maîtriser le tremblement de sa voix et de ses jambes et en se mettant devant Miranda, lui bloquant ainsi le passage.
- Tout ce dont tu as besoin en ce moment, c’est de te reposer, reprit-elle.
Et elle l'entraîna dans le salon de force. Sitôt assise dans le canapé entre les coussins, Miranda se calma aussitôt et fondit en larmes, ne cherchant plus à les cacher et ayant complètement oublié son état de fureur folle d’avant.
Voyant qu’elle s’était calmée et se sentant plus impuissante qu’utile, Kate décida de rejoindre les garçons dans la cuisine. Elle vit qu’ils s’étaient rassis à la table de la cuisine, la tête dans les mains, silencieux.
Elle alla à l’évier, prit un verre qu’elle remplit d’eau fraîche et après l’avoir vidé d’un coup dit aux deux garçons d’une voix faible :
- Je ne l’ai jamais vue ainsi.
Brian leva et hocha la tête.
- Moi non plus.
- Elle n’est pas dans son état normal, ajouta faiblement Mark.
Kate hocha la tête.
- Où est-elle maintenant et… Que fait-elle ? demanda encore Mark la voix tremblante.
- Dans le salon. Elle est tranquille… à présent. Elle pleure même. Le calme après l’ouragan.
- Que fait-on ? demanda Brian, inquiet.
- En tout cas, il n’est pas question de la laisser seule. Elle risquerait de faire une bêtise, dit Mark.
- Tu as raison. Tu crois que…
- Les deux garçons la regardèrent d’un œil entendu et Brian termina :
- Que l’on devrait appeler l’hôpital, c’est ça ?
Kate hocha la tête.
- En tout cas, il est impensable de la laisser seule, ce serait du suicide, reprit Mark. Elle est dangereuse pour elle-même, car ce qu’elle fait, elle le fait sans en avoir conscience.
- Je vais appeler l’hôpital, décida Kate.
- Tu es certaine qu’elle ne nous en voudra pas ? demanda Brian. Peut-être devrions-nous le lui demander d’abord ?
- Elle ne voudra pas et d’ailleurs elle n’est pas au mieux de sa forme pour décider ce qui est bon pour elle. D’ailleurs elle n’aime pas les hôpitaux. Elle y a passé de mauvais moments dans son enfance.
- Elle est déjà allé à l’hôpital quand elle était jeune ? demanda Brian.
- Non pas elle. Son père. Je vais appeler l’ambulance alors ?
Après un silence de trois secondes, Mark répondit :
- Vas-y. Je suis sûre qu’elle comprendra quand elle ira mieux. De toute façon nous n’avons pas le choix, elle ne doit pas rester seule chez elle. Appelle l’ambulance pendant que nous nous occupons d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alcdm.niceboard.com
missa
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2186
Age : 35
Localisation : gosselies
Loisirs : lire, écrire et discuter
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   Dim 28 Jan - 0:29

eh ben dis donc!!! ton histoire est aussi palpitante au début, qu'au milieu!!!!

j'espère que ca marchera pour toi

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavisdesamis1.grafbb.com
Eurora
ami en bronze
ami en bronze
avatar

Féminin Nombre de messages : 1009
Age : 30
Localisation : Hennebont
Loisirs : lecture, écriture, harry potter, cinéma
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   Dim 28 Jan - 19:30

Merci !!!

Qu'en a avoir la suite pour maintenant... Je ne crois pas... C'est bien de cultiver le suspens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alcdm.niceboard.com
missa
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2186
Age : 35
Localisation : gosselies
Loisirs : lire, écrire et discuter
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   Dim 28 Jan - 21:59

c'est pas bien pour nos petits coeurs ca!!!!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavisdesamis1.grafbb.com
Eurora
ami en bronze
ami en bronze
avatar

Féminin Nombre de messages : 1009
Age : 30
Localisation : Hennebont
Loisirs : lecture, écriture, harry potter, cinéma
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   Dim 28 Jan - 22:34

Haha... Je suis sadique hein???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alcdm.niceboard.com
missa
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2186
Age : 35
Localisation : gosselies
Loisirs : lire, écrire et discuter
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   Lun 29 Jan - 11:24

ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavisdesamis1.grafbb.com
Eurora
ami en bronze
ami en bronze
avatar

Féminin Nombre de messages : 1009
Age : 30
Localisation : Hennebont
Loisirs : lecture, écriture, harry potter, cinéma
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   Dim 9 Sep - 17:28

Pour fêter mon millième message, voilà un autre extrait se situant au chapitre 5.
Dites-moi ce que vous en pensez, sincèrement, j'ai vraiment besoin d'avis subjectif à moi-même.


Il frappa trois petits coups distincts à la porte. La porte s’ouvrit presque immédiatement et il se trouva nez à nez avec une Miranda en robe de chambre bleue claire tout juste sortie du lit.
Celle-ci ouvrit de grands yeux en le voyant.

- Mark ? Que fais-tu ici ?
- Je passais juste te voir. J’allais à la bibliothèque alors comme je passai devant chez toi je me suis dis…
Miranda sembla réfléchir un instant puis elle dit :
- Mais… Si je me rappelle bien, la bibliothèque est à l’autre bout de la ville, non ?
Aïe ! Mark se mordit les lèvres, confus. Il se traita d’imbécile. Mais oui, comment avait-il pu faire cette erreur ? Il s’y rendait au moins deux fois par semaine.
- Ah oui, c’est vrai ? Et bien, en fait c’est ce que j’ai écris sur le mot que j’ai laissé en évidence sur mon bureau. C’est mon alibi… Non, en fait je voulais savoir comment tu te sentais.
- Mieux que ce matin, mais tu veux peut-être entrer ?
Elle s’écarta de la porte et le laissa passer. Puis le battant se referma derrière lui. Elle le fit entrer dans le salon, encombré de bibelots et de cartons.
- Excuse-moi pour le déballage mais j’ai profité de cette journée pour faire un peu de rangement. Assis-toi sur le canapé, je vais te chercher du thé.
- Tu es sûre que tu ne vas pas tomber comme la dernière fois ? demanda t-il d’une voix anxieuse.
- Non, non, je n’ai eu aucun malaise aujourd’hui.
Loin d’être rassuré par ces propos il la laissa s’éloigner.
Elle revint de la cuisine avec deux tasses de thé et en tendant une à Mark elle s’assit en face de lui dans son fauteuil préféré, la deuxième tasse dans sa main qu’elle posa sur la petite table devant elle.
Mark pensa alors à un détail.
- Mais au fait, je ne t’ai pas entendu tousser. Ta toux est passée ?
Cette fois, ce fut au tour de Miranda de se mordre la lèvre. Elle avait fait elle aussi une erreur.
- Non en fait, ça m’a passé un peu… Disons que…
- Tu n’étais pas vraiment malade n’est-ce pas, ce matin au téléphone ?
Miranda baissa la tête.
- Je suis désolée de t’avoir menti. Je ne me sentais pas très bien ce matin mais je ne voulais pas t’inquiéter.
- Eh bien, c’est réussi. Je me suis rongé les sangs toute la matinée.
- Je suis vraiment désolée... Tu m’en veux beaucoup ?
- Bien sûr que non. Mais tu as dis que tu ne te sentais pas très bien ce matin. Qu’avais-tu ?
- Rien d’important. J’ai simplement eu un petit malaise en me levant.
- Mais maintenant ?...
- Maintenant, je me sens mieux. Beaucoup mieux.
- Tu es sûre que tu ne veux pas aller te reposer ?
Miranda se leva alors d’un bond et Mark crut voir sur son visage qu’elle était apeurée.
- Non !!!
Sa voix était plus faible, beaucoup plus faible que tout à l’heure mais cependant elle demeurait déterminée. Mark la regarda comme s’il ne la reconnaissait plus ; il resta bouche bée. Miranda paraissait dans un autre monde. Son regard était vide, sans vie et elle paraissait même avoir oublié Mark assis devant elle.
- Non, je ne peux pas… Je ne dois pas aller au lit, je ne dois pas m’endormir…Je ne veux pas dormir…
Mark ne comprenait pas à quoi elle faisait allusion. Pourquoi donc ne pouvait-elle dormir ?... Il lui semblait comprendre cependant que tout partait de là, de ses malaises, que c’était la cause de ses ennuis.
Il se leva et s’approchant d’elle d’un air fraternel lui saisit l’épaule.
- Mais… pourquoi tu ne peux pas dormir ? Qu’y a-t-il ?
Elle releva la tête, les yeux barbouillés de larmes.
- Sinon… Il… Il va recommencer à …
- «il » ? Qui ça « il » ? Miranda qui ça « il » ?
Entre deux sanglots, il ne comprit qu’un seul mot.
- … Ces cauchemars… Je ne…
- Quels cauchemars ? la pressa t-il.
Mais elle ne répondit pas. Il sut alors qu’elle ne dirait plus rien d’autre. D’ailleurs il en savait déjà plus qu’il n’aurait voulu.
Il décida de changer de conversation et lui passa un mouchoir pour qu’elle s’essuie les yeux.
Il s’en alla peu de temps après mi-rassuré et deux fois plus préoccupé que le matin même et reprit la route de New Labs sombre et inquiet de laisser Miranda seule. Mais il ne pouvait pas rester éternellement.

A la fin de la journée vers dix-neuf heures, il raccompagna Brian avec sa voiture, celui-ci étant venu à pied ce jour-là en raison d’une panne d’essence. Comme il conduisait, Brian lui dit soudain de prendre la direction de l’appartement de Miranda. Un peu surpris, celui-ci demanda :
- Que vas-tu y faire ?
- Simplement lui rendre visite. Pourquoi ? Tu n’est pas aller la voir tantôt toi ?
Mark ouvrit de grands yeux mais ne n’ajouta rien. Comment savait-il…
Il manoeuvra et se gara devant chez Miranda et comme Brian sortait de la voiture, il ajouta :
- Fais gaffe, elle est fragile. Ne fais pas n’importe quoi…
Brian le regarda sans comprendre un instant.
- De quoi parles-tu ?... Tu n’as qu’à m’attendre, je n'en ai pas pour longtemps. Tu es vraiment certain de ne pas vouloir venir ?
- Non merci, Comme tu l’as dis tout à l’heure j’y suis allé tantôt et je ne veux pas la déranger encore une fois. Il faut qu’elle se repose.
- Comme tu veux. A tout à l’heure !
Après son départ, Mark éteignit son moteur, referma sa vitre pour empêcher le froid d’y rentrer et posa sa tête sur le repose-tête. Il ne tarda pas à fermer les yeux et à s’endormir… d’un sommeil tranquille et sans cauchemars…

- Mark !
Une voix le sortit de son inconscience mais il n’ouvrit pas tout de suite les yeux. Il avait l’impression de n’avoir dormi que cinq petites minutes et il maudit intérieurement celui qui venait de le réveiller. Il l’ouvrit les yeux et vit l’image de Brian devant lui, sur le siège passager. Ses yeux tombèrent ensuite sur la pendule de sa voiture : 21h30.
Mark écarquilla les yeux de stupéfaction. Déjà neuf heures et demie !
- Ca fait longtemps que tu es là ? demanda t-il à Brian.
- Je viens d’arriver.
- Tu étais jusqu’à maintenant chez elle ?
- Pourquoi ?
Mark le regarda d’un air soupçonneux. Un regard que Brian n’avait vu qu’une seule fois chez son ami.
- Eh oh, je te jure, je n’y suis pour rien. C’est elle qui m’a retenu. Je ne l’avais jamais vu comme ça. Elle… Elle n’était plus la même. Elle qui d’habitude est si timide, parlait sans difficultés, sans hésitations. Elle se confiait comme elle ne l’avait jamais fait. Je crois même qu’elle pensait qu’elle était seule. Elle ne me voyait même pas, c’est dingue je te jure !... Au bout d’une demi-heure je lui ai dit que je devais partir mais c’était comme si que je parlais à un mur…
Il avait vraiment l'air impressionné et mark ne douta pas un seul instant de ses propos.
- Que disait-elle ? le pressa t-il.
- Je ne sais pas, je ne comprenais rien à tout ce qu’elle racontait. Elle parlait de cauchemars, de sa mère, sa sœur et de je ne sais plus quoi encore. Elle délirait sûrement. Tu avais raison, elle n’est pas dans son état normal. Je ne pouvais pas partir comme ça, ça n’aurait pas été honnête.


S'il y a des fautes dîtes-le moi ok?

Alors qu'en pensez-vous ?
Faut-il modifier quelque chose ? Je sais que ce n'est pas parfait même si c'est la 5e version... Dîte-moi tout, n'hésitez pas...:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alcdm.niceboard.com
missa
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2186
Age : 35
Localisation : gosselies
Loisirs : lire, écrire et discuter
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   Dim 9 Sep - 17:36

oh dis donc, ca nous laisse dans le mystère!!!! je suis sure que tout le monde aimerait savoir pourquoi elle fait ces cauchemars, et surtout pourquoi elle parlait toute seule!!!

en tout cas c'est très très bien!!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavisdesamis1.grafbb.com
Eurora
ami en bronze
ami en bronze
avatar

Féminin Nombre de messages : 1009
Age : 30
Localisation : Hennebont
Loisirs : lecture, écriture, harry potter, cinéma
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   Dim 9 Sep - 17:42

C'est vrai? Tu trouves que c'est très bien, il n'y aurait pas quelque chose à modofier, je veux dire ça tient la route le pasage, et il n'y a pas de fautes? C'est à chaque fois problèmes, j'ai beau relire, je retrouve toujours des fautes à corriger, du moins souvent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alcdm.niceboard.com
missa
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2186
Age : 35
Localisation : gosselies
Loisirs : lire, écrire et discuter
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   Dim 9 Sep - 17:44

oui ca arrive très souvent. si je peux juste te donner un conseil, mais bon je dis ca comme ca, c'est d'utiliser plus la ponctuation dans tes descriptions.

mais a part ca, ton histoire se tient parfaitement!!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavisdesamis1.grafbb.com
Eurora
ami en bronze
ami en bronze
avatar

Féminin Nombre de messages : 1009
Age : 30
Localisation : Hennebont
Loisirs : lecture, écriture, harry potter, cinéma
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   Dim 9 Sep - 17:53

ok merci du conseil.

Je sais que des fois je fais des phrases plutôt longues, mais quand je le relis moi-même je ne le vois pas trop. C'est comme en anglasi l'année dernière... Voilà c'était juste mon gros problème. faire simple :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alcdm.niceboard.com
missa
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2186
Age : 35
Localisation : gosselies
Loisirs : lire, écrire et discuter
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   Dim 9 Sep - 17:54

mais c'est pas grave ca, ca peut toujours se travailler

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavisdesamis1.grafbb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: End : Mon plus grand secret   

Revenir en haut Aller en bas
 
End : Mon plus grand secret
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel nom pour le grand stade du HAC?
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» Le Grand Paris
» Article sur le Grand emprunt.
» passage au "lit de grand" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'avis des amis :: les activités des amis :: un don que nous ignorons encore-
Sauter vers: